L’accouchement à l’anglaise

L’accouchement inquiète beaucoup les futures mamans. La douleur en fait partie. Nous allons vous exposer une technique très utilisée au Royaume-Uni qui offre quelques bénéfices pour le jour J.

Qu’est-ce que l’accouchement à l’anglaise ?

L’accouchement à l’anglaise est un accouchement qui se fait de côté. Vous êtes allongée sur le côté gauche afin d’éviter de comprimer la veine cave pour ainsi permettre une bonne oxygénation. Votre jambe gauche pliée et la droite est soutenue par une sorte de gouttière pour avoir un angle de travail suffisant.
Beaucoup de mamans trouvent cette posture plus confortable mais attention, ce n’est pas valable pour toutes les femmes.

Quels sont les bienfaits de cette posture ?

L’accouchement à l’anglaise offre de nombreux bénéfices comme le confort de la maman puisque cette position a un effet analgésique.
Il aide le nouveau né à sortir. Eh oui, bébé a alors moins de contraintes pour rejoindre les bras de sa maman. Il est moins gêné par l’os iliaque et le sacrum, et se présente dans le bon sens naturellement. La naissance sera plus rapide et demandera moins d’effort de la part de la maman.

Le travail de respiration est différent de la posture classique d’accouchement. Au lieu « d’inspirer, bloquer puis souffler », se sera : « Pousser en expirant lentement ». Grâce à cela, le travail est un peu moins pénible et permet de reprendre son souffle entre deux contractions.

De plus, le bassin s’ouvre dans le bon sens et permet de ne pas trop forcer sur le périnée. Cela évite un maximum les épisiotomies et le risque de déchirure. Ce qui est très important pour la suite.

Ce qu’il faut savoir : Ce ne sont pas toutes les maternités qui pratiquent cette méthode et Renseignez-vous auprès de votre sage-femme pour qu’elle vous prépare à tout type de posture pour le jour J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *