Le bilan nutritionnel

On peut bien sûr consulter une diététicienne quand on a perdu quelques kilos. Mais il est conseillé de ne pas attendre ce moment et de prendre rendez-vous quand tout va bien: cela permet de faire le point sur la manière dont on s’alimente et de corriger d’éventuels déséquilibres (manque de vitamines, de protéines…).

Certaines diététiciennes demandent de noter ce qu’on mange et ce qu’on boit au cours des deux ou trois jours qui précèdent la consultation. Ainsi, il sera possible de calculer ce que contient l’alimentation: calories (énergie), protéines (le principal composant des muscles), lipides (graisses), glucides (sucres), vitamines et oligo-éléments.

La diététicienne proposera ensuite des moyens d’améliorer l’alimentation, en tenant compte des goûts, des possibilités financières et des choix (régime particulier…) de chacun.
Cette consultation représente – avec le fait de se peser régulièrement – la base du suivi nutritionnel.

Se peser régulièrement

Il est conseillé de se peser une fois par mois. Il faut de préférence monter sur la même balance, à la même heure, habillé de la même façon. Noter son poids permet d’en suivre l’évolution. Une perte de poids lente et régulière peut être le signe d’un déséquilibre alimentaire.

Une perte de poids brutale peut être en lien avec le début d’une infection opportuniste. Dans les deux cas, il est nécessaire d’en parler à son médecin et de consulter une diététicienne.

Impédancemètrie

C’est une technique informatisée qui permet de déterminer la masse maigre (les muscles), la masse grasse et l’eau présentes dans le corps. Cet examen permet aussi de mesurer
le métabolisme de base.

Elle met en évidence les déséquilibres, tels que la rétention d’eau ou la nécessité d’entamer un régime alimentaire. Cette mesure infaillible est aussi un excellent moyen de contrôler les résultats après une cure minceur.

Comment ça fonctionne ?
L’impédancemétrie consiste à mesurer un courant de faible intensité qui, parcourant le corps, pénètre librement les fluides contenus dans le tissu maigre du fait de la teneur en eau et en électrolytes.

Cette technique est complètement indolore et sans danger.

Le «métabolisme de base»

C’est l’énergie que le corps consomme lorsqu’il est au repos. Cette énergie sert essentiellement au fonctionnement des organes: coeur, poumons, cerveau, etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *